Sophrologie

La sophrologie

Qu’est ce que la sophrologie ?

Du grec sôs : harmonieux, phren : l’esprit et logos : la science. C’est littéralement la science de l’esprit harmonieux.

La sophrologie a été crée par Alphonso  Caycedo, neuropsychiatre en 1960. Cette méthode thérapeutique est inspirée de techniques occidentales (hypnose, relaxation progressive…) et orientales (yoga indien, zen japonais…). Elle est également utilisée comme technique de développement personnel.

Objectifs

La sophrologie est une méthode psychocorporelle destinée à développer la conscience de la personne à travers l’écoute de ses ressentis.

Ainsi pour améliorer son bien-être, l’individu est invité à entrer en action dans une prise de conscience de son état interne (reconnections aux ressentis profonds et parfois voilés), de ce qui est bon pour lui et des moyens dont elle dispose pour y parvenir. Ce processus s’installe de manière progressive et respectueux, il permet de faire du lien avec le mental et de libérer la parole, dans une approche « sans jugement, ni à priori ».

Les principaux moyens de la sophrologie sont :

  • Des différentes techniques de respiration (pour se détendre, pour être plus concentré…).
  • Des ensembles d’exercices corporels qui s’exercent en position statique ou en mouvement, en étant assis, debout ou couché (pour favoriser la détente musculaire, l’éveil de sensations nouvelles, des souvenirs, afin de permettre des prises de conscience).
  • Des techniques de visualisation (pour ancrer des ressources, se projeter dans l’avenir…).

Les trois grands domaines d’application de la sophrologie 

  • la sophrologie clinique,
  • la sophrologie prophylactique,
  • la sophropédagogie

 

  • La sophrologie clinique prend en compte l’individu dans sa globalité, elle peut donc traiter toutes les maladies fonctionnelles (psychosomatiques), dues en particulier au stress, et améliorer les affections ayant une composante psychique. Elle peut être associée à d’autres thérapeutiques : homéopathie, acupuncture… pour en augmenter l’efficacité et accélérer la guérison.

 

  • La sophrologie prophylactique regroupe l’ensemble des moyens de prévention des maladies. Le but de la sophroprophylaxie est d’apprendre à l’homme le plus tôt possible à ne pas devenir malade en le responsabilisant sur sa santé. Elle lui apprend à modifier son mode de vie « positivement » pour bien vivre.

Dans le cadre de l’entreprise, elle permet de réguler les relations humaines, les conflits, l’adaptation aux situations nouvelles, la gestion du temps, le surmenage, le stress, le management.

 

Pour résumer, les principaux effets de la sophroprophylaxie sont :

  • le renforcement global de la personnalité et de ses structures psychiques
  • le développement de la pensée positive (tout en ne niant pas les pensées négatives)
  • la disparition des troubles fonctionnels mineurs
  • la prévention des maladies psychosomatiques.

 

  • La sophropédagogie propose des techniques spécifiques adaptées à différentes préparations :
  1. à l’accouchement
  2. aux examens, entretien d’embauche
  3. aux examens médicaux et douloureux (
  4. aux traitements lourds et pénibles
  5. aux conduites additives
  6. à la mort, et autres conduites de deuil
  7. aux compétitions sportives
  8. au développement des capacités artistiques

Plus largement, la sophrologie peut s’intégrer à toute démarche de : découverte, conquête et transformation sur des champs divers et variés.